Pourquoi et comment utiliser de la peinture industrielle ?

Aujourd’hui, l’utilisation de la peinture industrielle intervient dans les techniques de traitement de surface. Outre le fait d’améliorer l’aspect esthétique d’une surface, elle préserve également les différents supports des agressions chimiques. Explications.

Les avantages procurés par la peinture industrielle

La peinture industrielle se présente généralement sous forme liquide ou pâteuse. Son application s’effectue selon une méthode spécifique sur une surface. Après un temps de pose, elle se transforme en un film plastique très solide et adhésif. Elle est essentiellement utilisée dans le milieu industriel, notamment dans l’automobile, l’aéronautique ou le bâtiment. Pour ce qui est de ses rôles principaux, ce produit industriel sert à sublimer ses réalisations ou à garantir la protection des métaux. Dans un entrepôt ou une usine, elle apporte de multiples avantages. Avant tout, elle met en exergue la grande propreté du lieu. Autre atout, elle permet de gagner en luminosité. Ce qui favorise un cadre de travail stimulant pour les salariés.

Par ailleurs, il existe différents types de peinture industrielle. La couche primaire, aussi appelée « sous-couche » convient à n’importe quel type de surface industrielle. Elle est recommandée pour traiter le métal (l’acier, l’acier galvanisé, l’inox ou la fonte). De plus, la peinture industrielle n’a pas besoin de ponçage et sèche rapidement. Toutefois, avant toute application, il faut une surface préalablement préparée et assainie. Pour la couche industrielle, celle-ci s’applique au niveau de la couche primaire dans le but d’en accroître l’épaisseur. Vient ensuite la couche de finition, qui s’utilise sur la couche primaire ou intermédiaire. Tout en étant imperméable, elle confère un rendu mat, satiné ou brillant. Concernant les apprêts, ils servent de support à la peinture de finition et sont efficaces contre la corrosion. Et enfin, le vernis peut être utilisé sur du bois, du métal, du plastique, et autres surfaces requérant une protection.

Peinture industrielle : les techniques d’application

Contrairement à la peinture résidentielle ou commerciale, la peinture industrielle nécessite des méthodes d’application bien spécifiques. Il en existe cinq, à commencer par la pulvérisation d’air. C’est la technique préconisée pour réaliser correctement des travaux de peinture industrielle. Il s’agit ici de vaporiser la peinture sur une sorte de brouillard. L’avantage du pulvérisateur, c’est qu’il permet d’effectuer différents niveaux de pression pour obtenir une finition lisse des surfaces industrielles. Sur une surface plane, comme un sol ou un mur, l’idéal est d’opter pour le roller. Cet outil, proposé dans différentes tailles, permet d’obtenir une excellente finition. Avec le roller, le travail est effectué efficacement et rapidement.

Le revêtement par immersion est une autre technique très utilisée dans les projets industriels. Il s’agit ici de tremper directement et entièrement la pièce dans la peinture. Une fois séché, on obtient un élément peint de manière uniforme. Concernant l’usage des pinceaux, ils permettent de couvrir les petits détails ou d’apporter de jolis effets décoratifs. La dernière technique se rapporte à la pulvérisation sans air. Ici, la peinture est pulvérisée à une pression extrêmement élevée. Elle est idéale pour peindre de grandes surfaces industrielles à grande vitesse, comme un sol d’usine.

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*